Groupe Facebook

Image accueil groupe 1

Loic Occhipenti, fondateur de l'association et du groupe Facebook "Etude des civilisations disparues."

Administrateurs du groupe Facebook: Grégory Castaud, Antoine Durand, Alicia.O. 

Avertissement: Toutes personnes s'attaquant à un chercheur et non à ses recherches et études se verra exclu du groupe définitivement 

Nos buts:
- L'étude de des civilisations Disparues .
- L'étude de leurs origines
- L'étude de leurs sites archéologiques . 
- L'étude de leurs savoirs culture, science et astronomie.
- L'étude de leurs techniques de constructions . 
- L'archivage et la classification chronologique des sites .
- L'étude de écrits, mythes et de légendes.

Notre ligne de conduite :
- Nous acceptons les postes en français de préférence.
- Nous évitons certains partages de sites types nouvel ordre mondial, 
- Nous ne parlons pas de politiques, ni de religion moderne.
- Nous ne sommes pas un groupe d'ufologie non plus.
- Nous n'acceptons que les profils de plus de 1 ans d'ancienneté sauf exception d'avoir des amis déjà dans le groupe.

Un mot de l'équipe ECD:

Bonjour à tous, curieux et ouvert d esprit depuis toujours c'est par la science que je suis arrivé à l’étude des civilisations disparues. Trop d’incohérences de l'histoire, d'artefacts inexplicables et de sciences avancées à des stades qui ne collent pas avec l'ego académique. Bercé par les romans de Parks et ouvert à la spiritualité j ai pu expérimenter une énergie que l on nomme Kundalini, très connue à l époque des sumériens et égyptiens dans la fameuse école des mystères; Une sorte de révélation intérieure qui ma mené sur la voie de la méditation et du yoga. Loin d'être un aboutissement mais plutôt le début d'un long chemin que j'ai envie de partager avec vous aujourd’hui en tant qu'Administrateur à travers l’étude du passé et de tous ces savoirs oubliés. J'ai choisi de me reconvertir dans l'audio visuel pour partager, transmettre, des études des recoupements et des analyses qui seront synthétisés sous forme de vidéo pour votre plus grand plaisir avec pour seul et unique but, repousser toujours plus loin les limites du connu afin de reconstruire le puzzle de cette histoire qui est la notre ! Un casse tête mondial et temporel qui nous enrichira par nos recherches. Parsque ensemble on va plus loin et comme le dit si bien Henri Pointcarré : Douter de tout ou tout croire sont deux solutions également commodes, qui l'une et l'autre nous dispensent de réfléchir.
Votre admin Gregory Castaud.

Ce qui détermine tout le reste … Cause et effet ;). Depuis enfant j’ai toujours été intéressé par les anciens temps, et notamment l’époque chevaleresque. Nous avons la chance de vivre dans un pays qui est riche d’un passé incroyable et de son histoire veille de plusieurs siècles et millénaires qui ont forgés nos civilisations actuelles … Je me souviens encore comme j’adorais visiter les anciennes villes fortifiées étant enfant en compagnie de mes parents.Mais, car il y a toujours un mais, on grandit et certains pants manquent cruellement d’explications logiques qui ne trouve réponses dans la démarche historique classique et couverte par l’aspect scientifique commun et reconnu comme tel. Je me suis donc orienté vers diverses lectures, études, ouvrages, conférences, etc, … qui m’ont toujours questionné. De formation scientifique (génie mécanique en industrie) je me suis vite retrouvé désarçonné par certaines notions. Et comme j’aime bien comprendre par moi-même (personne n’est plus bête qu’un autre comme on dit vulgairement) j’ai dû remettre en cause beaucoup de choses, mais j’y ai aussi tant gagné … Passionné d’ésotérisme et des savoirs et connaissances associées, je me suis vite rendu-compte que ces dernières sont légions au sein des anciennes civilisations. La lecture des tablettes sumériennes, des textes coptes de Nag Hammadi ou des rouleaux de la mer morte (pour ne citer qu’eux) ont fortement contribué à remettre en question beaucoup de compréhensions que je pensais acquises. Trop de choses ne collaient pas … Trop d’incohérences … Des connaissances largement en avance pour des peuples dits primitifs sont de plus en plus mises en évidence par certains courants et chercheurs plus que sérieux mais dissidents des instances reconnus. Il n’en fallut « pas plus » pour que je me lance dans la quête des anciennes civilisations et que vous me retrouviez ici parmi vous ;) . En espérant des échanges les plus constructifs possibles, dans une démarche scientifique honnête et intègre, j’espère, et je crois en la capacité du collectif pour faire évoluer les choses et surtout les mystères qui entourent notre passé commun. Votre Admin Antoine Durand.

 

Ci-dessous, le résumé des recherches évoquées..

Ce groupe est dédié à l'étude des écrits des civilisations disparues, de leurs savoirs, de leurs connaissances techniques, de leurs mythologies, ainsi que toutes les constructions monumentales voir cyclopéennes, encore visibles partout sur le globe ! 

Les peuples antiques de Sumer, de l'Égypte ancienne, les civilisations pré-colombiennes, Olmèques, Mayas, Incas, les peuples de la vallée de l'Indus, les premières dynasties Chinoises, le japon, l'Afrique, l'Australie ou même encore en Europe comme en France, en Angleterre, ou en Roumanie, regorgent de sites mégalithiques plusieurs fois millénaires, bâtis par des civilisations qui n'auraient pas du pouvoir construire de telles édifices à l'époque avec les outils reconnus par la communauté scientifiques d'aujourd'hui...

Autant de grandes civilisations disparues qui nous ont laissé quelques traces encore visibles de leurs savoirs extraordinaire en matière de constructions, mais pas seulement ... 

Y aurait-il pu avoir contact entre ces peuples antiques, au vu des similarités des constructions pyramidales, des Dolmens, des blocs de granits, de calcaires ou autres, pesant pour la plupart de 50 à 1200 tonnes. Tous ces blocs, ont été transportés sur des centaines de kilomètres à une époque dites archaïque ainsi que taillés avec une précision tel, qu'il nous faut nos outils de mesures et détalonnages actuelles pour constater leurs précision au millimètres près. Mieux encore, des blocs sont emboités par endroit à la manière dirait-on de simples jeux constructions monumentales.Tout ceci encore une fois a été réalisé à l'aube de la civilisation.

Aujourd'hui le mystère des bâtisseurs des pyramides du plateau de Gizeh, seul vestige des 7 merveilles du monde antiques encore debout, n'a toujours pas été élucidé...

De nombreuses théories ont été avancés.
Toutes ont été systématiquement misent à défaut, soit par les égyptologues eux mêmes, où par quelques archéologues privés ou amateurs ... .
Le déplacement et la mise en place des blocs de granits durent (entre autres) qui composent les pyramides de Gizeh, Khéops ainsi que tout autres sites mégalithiques antiques qui sont recensés aujourd’hui partout dans le monde, reste un mystère pour tous. 

Les technologies et techniques nécessaires à la mise en place de ces énormes blocs de pierres taillés à la perfection n'ont toujours pas été démontrés ni retrouvés.

D'autres sites mégalithiques ne demandent qu'à être mis en avant partout dans le monde !

N'hésitez pas à consulter également la page Facebook de l'association "étude des civilisations disparues" afin de vous tenir au courant sur l'avancé de nos recherches .

De nombreux auteurs, archéologue, chercheurs, sont présents dans notre groupe. Veillez à respectez la tranquillité et le sérieux des membres .

L.Occhipenti

 

Cordialement l'équipe Administratice du groupe ECD, Aurel Roll, Grégory Castaud, Alicia AO, et moi-même.

A bientôt !
La secrétaire du groupe et de l'association ECD.