Les plus vieilles roues du monde

L'apparition de la roue antérieur à Sumer.

Quel âge à réellement la roue ?

LE POT DE BRONOCICE

Image associée

Pot de Bronocice avec les pictogrammes incrustés.

L'invention de la roue a depuis longtemps été attribuée dans nos livres d'histoire, par défaut d'autre source ou élément à soumettre à la théorie jusqu'alors établie, à l'antique civilisation Mésopotamienne, ceux que l'on nomme aujourd'hui les Sumériens.

L'apparition de la roue est alors située dans de la seconde moitié du IVe millénaire av. J-C. Aux alentours de -3250 av. J-C. Cette affirmation concernant la datation est apportée d'après des archéologues ayant fait la découverte d'une tablette cunéiforme provenant de la région de Sumer, plus précisément du temple dédié à la déesse « Inanna Ishtar » dans l'antique cité d'Uruk.

Les ruines de l'Eanna, temple d'Ishtar à Uruk, dominées par la ziggurat dédiée à la déesse.

La tablette comporte un pictogramme représentant le schéma d'un chariot à deux roues en vue de dessus, c'est à ce moment que la communauté scientifique à alors considérée la roue avec la notion de transport, comme une invention dérivée du tour de potier, elle aussi du coup maladroitement attesté à Sumer à la même époque.

Cependant plusieurs découverte faites plus récemment viennent approfondir notre connaissance et la vision que nous avons de nos ancêtre du néolithique.

Image associéeVue schématique du pot de Bronocice.

Le « Pot de Bronocice » est un pot en céramique découvert en Pologne en 1974, à Dzialoszyce. Dans les années 1974 à 1979 une équipe d'archéologues dirigé par le professeur Janusz Kruk de l’Institut d’archéologie et d’ethnologie de l’Académie polonaise des sciences, en collaboration avec une équipe d'archéologues de l’université de New York à Buffalo, comprenant notamment le professeur Sarunas Milisauskas, ont mis au jour dans la région de Cracovie les morceaux d'un pot en céramique préhistorique gravé. La céramique est considérée comme étant la plus ancienne représentation d'un chariot au monde retrouvé à ce jour, la datation estimé est d'au moins 3500 av. J-C. Près de l’endroit de la découverte du pot, un monument a été dressé en 2003 qui porte l'inscription « Praojcom i Archeologom » : « À nos ancêtres et à nos archéologues ».

Image associée

 

Le pot de Brononice est attribué à la culture dite «des vases à entonnoirs»(2), nous comprenons alors que cette culture que nous n'avons même pas prit le temps de nommé convenablement, qu'elle connaissant alors bien avant Sumer le tour de potier. C'est d'ailleurs peut-être cette culture qui apporta ces connaissance dans la région de Sumer, dans tout les cas le pot de Brononice a permis de mettre en doute l'origine sumérienne de la roue de manière irréfutable.

Les différents morceaux sont ornés de pictogrammes représentant des dessins de chariots à quatre roues en vue de dessus en représentations schématiques. Les roues sont disposées horizontalement de chaque côté comme un chariots classique ou même nos véhicules actuelles, les roues sont bien au nombre de quatre. La cinquième roue transportée est symbolisée par les scientifiques eux même comme étant « supposée magique, symbolisant le sol »(3) , la signification des rectangles symétriques quand a elle leur reste incompréhensible. Nous pourrions les identifier simplement en avançant que ceux-ci peuvent représenter éventuellement différent compartiments.

Dessin d'un chariot (vue de dessus) sur le pot de Bronocice


 

La datation au carbone 14 est basée sur des restes organiques trouvés à côté de la céramique qui ont démontré que les dessins sur le pot datent bien du début de l'ère du transport en véhicules roulant en Europe et dans le monde!!

Les découvertes archéologiques d'autres roues en Suisse, en Allemagne, et en Slovénie ainsi que la découverte récente en Turquie d'un jouet d'enfant en forme de char et avec ses quatre roues datant d'au moins 5000ans confirment la datation. Les habitants inconnus de ce qui est aujourd’hui la région de Petite-Pologne ont probablement été les premiers au monde à adapter la roue à la construction de véhicules à traction animal. Cette adaptation a eu lieu il y a 5 500 ans à l'époque néolithique. Quand aux dessins Sumériens et leurs jouets sur roues, eux ne sont apparus que plusieurs centaines d’années plus tard.


 

Position de Bronocice

En réalité, c'est tout un immense village datant du début de l’agriculture dans la « Petite-Pologne » qui à été retrouvé, le village été alors le plus grand d'Europe centrale et son occupation sur le plateau de Loess de Baski au nord de la rivière Nidzica s'est étendue sur 50 hectares et sur une période d'environ 1 000 ans de 3800 à 2700 ans av. J.-C.

Une zone défensive fermée, d’une superficie de 2,4 hectares, était entourée d'une fosse et une palissade. La découverte préalable de petits anneaux sur bâton ainsi que des jouets roulants annonçait la découverte du char.

Des chariots à roue datant du début du IIIe millénaire av. J.-C. sont découverts dans les Kourganes des premiers peuples indos-européens supposés de « la culture Yamna » et des cultures dérivées, et un chariot plus ancien est découvert dans le kourgane de Starokorsunskaya appartenant à la culture Maikop dans le Kouban au nord du Caucase. Un jouet en forme de taureau à roues et d'autres indices attestent de la connaissance de la roue plus anciennement encore dans la culture de Cucuteni-Trypillia en Ukraine dès la première moitié du IVe millénaire av. J.-C (vers -3750av JC), la culture de Cucuteni-Trypillia utilisait d’ailleurs aussi le tour de potier avant Sumer. Et enfin la découverte de vraies roues de véhicules en bois en Europe centrale datant de la fin du IVe millénaire av. J.-C. a définitivement mis un terme à la théorie de l'invention sumérienne.

Image associéeJouet taureau sur roue culture Cucuteni-Trypillia, Ukraine vers -3750 av JC.

Reconstitution roue en bois de Ljubljana Marshes, Slovénie, la plus ancienne véritable roue en bois datée à ce jour de... Diamètre: 70 cm

avJ.C.s ancienne véritable roue en bois montée sur un axe qui a pu être conformément datée a été découverte en 2002 enfouie dans un marais (facilitant la conservation) près de Ljubljana en Slovénie, le dispositif est daté au radiocarbone de 3340-3030 av. J.-C. pour la roue et de 3360-3045 av. J.-C. pour l'axe. Mais la roue de Ljubljana Marshes n'est pas isolée et d'autres roues de la même période sont maintenant connues en Europe centrale.

Deux techniques distinctes d'assemblage roue-axe sont actuellement identifiées en Europe pour les premières roues du Néolithique: un type de construction de chariot péri-alpin trouvé dans les sites palafittiques autour des Alpes où la roue et l'axe tournent ensemble, comme c'est le cas de la roue de Ljubljana Marshes, et une technique connue dans la culture de Baden en Hongrie où l'axe reste fixe. Les deux techniques semblent contemporaines et sont attestées entre 3200 et 3000 av. J.-C.

L'usage de la roue est vraissemblablement inconnu dans l’Amérique précolombienne (les civilisations, Olmèque, Incas, Maya...), bien que des objets en pierre en forme de roue y aient été retrouvés et considérés comme des jouets datés de 1500 ans av. J-C. mais pas d’engins utilisant la roue.

« Ce paradoxe est retenu comme exemple par Alain Gras pour illustrer le refus d’engagement dans des trajectoires technologiques données bien qu’accessibles en termes de faisabilité. Jared Diamond a quant à lui émis la théorie selon laquelle seules les civilisations qui disposaient d'animaux de trait (ce qui n'était pas le cas des Amérindiens) ont utilisé des attelages ; la roue n'étant pas utile pour les autres. La roue était également inconnue en Afrique, à l'exception de la Corne de l'Afrique (Somalie, Ethiopie, Djibouti et érythrée) et de l'Afrique du Nord ainsi qu'en Océanie jusqu’à son apport par la colonisation européenne. »

Un char miniature pour enfant vieux de 5000 ans découvert e Turquie

Sud de la Turquie, site de l'ancienne cité de Sogmatar, jouet d'enfant (vers - 3250 av J.C) 

"C'est l'une de ces tombes dans laquelle nous avons trouvé un chariot miniature à quatre roues ainsi qu'un hochet avec un motif d'oiseau" rapporte Yusuf Albayrak

C'est plus de 120 tombes qui ont été découvertes en 2012 toutes situées autour d'un tertre.
 
Image
Découvert à Tres Zapotes jouet énigmatiques dâté de -500 à -100 avant notre ère, cependant le calandrier Olmèque nous ramène à la date du 13 auôt 3114 avant notre ère.
Image site de Tres Zapotes
Cette découverte remet en cause la théorie selon laquelle la roue était inconnue en Amérique centrale jusqu’à l’époque de la conquête.
 
La roue découle du tour de potier et le système de poulie à vraissemblablement dû en ressortir assez rapidement rapidement reposant sur les mêmes bases mécanique que le tour qui est apparue en premier !?
 
La distance entre la Pologne et la Turquie est de 2 900km, la distance entre la Pologne et la région de Sumer l'actuel Irak est de 4 300km et pour terminer la distance entre L'irak et l'Egypte est seulement de 1 400km.
Nous sous-éstimons le potentiel de répartition rapide et le succès très rapide qu'a emporté lors de sont apparitions ou de sa réapparition. Il est fort probable que les égyptien à qui l'on accorde la construction des pyramide de Gizeh vers - 2500 avant notre ère ont du bénéficier de la roue ou de la poulie constatant que leurs voisin l'avait presque 1000ans avant et en pologne 1500 ans plus tôt. Autrement dit la roue à mis seulement un demi siècle pour parcourir 4300km jusqu'en Irak et presque le double pour allez en égypte à 1400km de là. 
 
Crédit L.occhipenti, Président de l'association d'étude des civilisations disparues.

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau