Le Cromlech M'Zora et Plutarque

Le Cromlech mégalithique de M'Zora et le rapport du Général Romain Sertorius, la légende d'Antée

Le Cromlech mégalithique de M'Zora 

Mzora fouille 1934 1

Localisation : à proximité du village de Chouahed, à 15 kilomètres au sud-est du Maroc.

M'zora est un tumulus comprenant une enceinte mégalithique faisant 58 mètres d'est en ouest et 54 mètres du nord au sud. Le site comprend 167 mégalithes qui entourent le tumulus dont le point le plus haute est à 6m de hauteur. Les pierres présentes sont de taille différentes. Lles mégalithes les plus imposants sont situés au nord du site dont le plus imposant mesure 5 mètres de haut c'est d'el outed (le piquet en arabe). Les locaux utlise également le même terme pour désigner l'ensemble du site. L'archéologue catalan Miquel Tarradell découvrira que des mégalithes sont marqués d'encoches d'origine humaine.

La datation du site pose des problème aux archéologues dû aux fouilles effectués dès l'antiquité sur le site. Plusieurs historiens et archéologues, ont avancé à l'instar de Tarradell et Gabriel Camps, que le site devait être la sépulture d'un personnage au statut social élevé, peut être un roi Maure dont le domaine s'étendait sur le quart nord-ouest du Maroc actuel.

 

Le rapport du Général Romain Quintus Sertorius par Plutarque

Bien avant la période d'occupation romaine, le site était déjà associé à diverses légendes, la plus connue a été répertorié par Plutarque et Strabon. Le tumulus serait le tombeau de Antée, un roi géant légendaire de Libye. Il fut vaincu par Hercules, alors que celui-ci était à la recherche des pommes d'or du jardin des Hespérides. Ces mêmes anciens accordés volontier le lieu de résidence des héspérides à ce qui est aujourd'hui les archipels atlantiques comme celle des Îles canaries : "le héros le souleva de terre puis l'étouffa...."

D'après une tradition grecque plus ancienne encore avancée par Diodore de Sicile et Pindare, les deux premiers auteurs évoquent la visite sur le site du général romain Quintus Sertorius et décrive ce qu'ils ont découvert en ouvrant le cromlech de M'Zora. Plutarque, dans son oeuvre  « Vie de Sertorius » cite la visite du général romain:

« Il [Sertorius] prit d'assaut la ville de Tingis [Tanger], où Ascalis s'était réfugié avec ses frères. C'est là, disent les Africains, qu'Antée est enterré. Sertorius qui n'ajoutait pas foi à ce que les Barbares disaient de la grandeur énorme de ce géant, fit ouvrir son tombeau, où il trouva, dit-on, un corps de soixante coudées [26,67 mètres]. Étonné d'une taille si monstrueuse, il immola des victimes, fit recouvrir avec soin le tombeau, augmenta ainsi le respect qu'on portait à ce géant, et accrédita les bruits qui couraient sur son compte. »

Au 19ème siècle, le site est visité par plusieurs chercheurs et géographes comme Sir Arthur de Capell Brooke, les français Charles Tissot, Emilien Renou ainsi que Gustave Bleicher, ces derniers firent la description la plus complète du site. Au 20ème siècle, le site est fouillé par l'archéologue Cesar Luis de Montalban vers 1935-1936 peu après, en pleine guerre civile espagnole il se fait arrêté  et ne  livre aucun compte-rendu archéologique du site. Nous ne savons donc pas ou est passé le squelette de la personne de très grande taille apperment assez véridique pour être rapporté par un générale del'armée Romaine. Ces fouilles endommagent considérablement le site, entaillé de profondes tranchées toujours visibles aujourd'hui. Il faut attendre les années 1950 pour que Tarradell livre des conclusions intéressantes sur le cromlech de M'Zora, toutefois nous recherchons les éléments correspondant au corps retrouvé par Sertorius, que nous bavons bien du mal à nous fournir...(1)

 

La légende d'Antée fils de Gaïa et Poséidon

Dans la mythologie grecque et libyque, Antée (Ανταίος / Antaíos) était le fils de Gaïa (la Terre) qu'elle engendre seule ou avec Poséïdon.

Il vivait en Libye ou en était roi et défiait à la lutte tous les voyageurs ; il utilisait ensuite leurs dépouilles pour couvrir le toit du temple de son père. Son palais était situé à Lixus (parfois nommée par les Anciens Lix ou Lynx) et on lui doit la fondation de Tingi (Tanger). D'après les anciens Libyens, c'est à Tingi que serait enterré Antée. Selon Pline et Plutarque, son tombeau était situé à Tingi et mesurait soixante coudées de long (environ 27 mètres). On assimile aujourd'hui ce tombeau au Cromlech de M'Zora.(2)

 

 

Résultat de recherche d'images pour "antée"

Antée le géant fils de la Terre Mère Gaïa

Résultat de recherche d'images pour "cromlech m'zora"

Cromlech de M'zora  par Amazigh Mouelhi Chaker, sur Flickr .

Image associée

Cromlech de M'Zora (3)

(1) 

(2)

(3)

Ajouter un commentaire